Merci de vous être enregistré à la newsletter

Le NEMI

Depuis 2003, le NEMI, Institut de Médecine Energétique et Naturelle, a développé une nouvelle approche de l'enseignement de la médecine naturelle basé sur l'abord du terrain individuel et sur le respect de différentes approches.

Enseignants

Dr Bruno Chacornac

Dr Bruno Chacornac

homéopathe, acupuncteur

Dr Patrick Depoers

Dr Patrick Depoers

homéopathe, acupuncteur, ostéopathe

Anne Sophie Dusart

Anne Sophie Dusart

ostéopathe, energétique, audiologie, couleur thérapie

Dr Franck Ledoux

Dr Franck Ledoux

homéopathe, acupuncteur

Victor Ledoux

Victor Ledoux

naturopathe

Catherine Leroy

Catherine Leroy

sage femme, homéopathie, acupuncture

Hugues Leroy

Hugues Leroy

ostéopathe, énergétique, couleur thérapie, audiologie

Dr Pierre Tondelier

Dr Pierre Tondelier

homéopathe, acupuncteur, ostéopathe

Les tempéraments : comment appréhender différemment le patient ?

tempérament hippocratique

 

La Médecine Naturelle est une médecine de terrain. Il ne faut donc pas s’arrêter au symptôme et donner un traitement « anti-symptôme » pour soulager le patient, mais il faut essayer de comprendre le mécanisme sous-jacent qui entraîne la maladie et ainsi, relancer la physiologie défaillante. Pour cela, les tempéraments sont une aide précieuse.


Le Tempérament représente la façon particulière que nous avons de fonctionner, avec notamment un organe que nous sollicitons plus que les autres.
Le précurseur de cette étude est HIPPOCRATE, le père de la médecine, et sa célèbre théorie humorale qui dit que chaque organe de par son fonctionnement, sécrète une humeur, mot à double sens signifiant à la fois un liquide physiologique et sa circulation (comme la lymphe, le sang, la bile ou le fluide nerveux) et un comportement qui lui correspond (lymphatique, sanguin, bilieux, nerveux).

L’analyse des tempéraments : la morphologie, la psychologie, la biologie

De par notre héritage culturel gréco-latin, ces notions vieilles de 2400 ans sont évidentes pour nous et restent encore bien ancrées dans quelques expressions comme « le flegme britannique », « le sang empourpre son visage », « se faire de la bile », « c’est un paquet de nerfs, etc.
Si on ajoute qu’au final, cet organe très sollicité se traduira sur la forme du corps, le diagnostic du tempérament reposera donc sur trois catégories de signes : des signes morphologiques pour la forme, des signes psychologiques pour le comportement et des signes biologiques pour le fonctionnement.

 

L’étude des tempéraments est simple, ludique, parlante et inestimable au niveau thérapeutique.
Quelle que soit la spécialité que vous pratiquez, la connaissance de ces tempéraments vous permettra de choisir :

  • L’hygiène de vie adaptée au patient
  • La diététique adaptée au patient
  • Les drainages (d’organe) adaptés par la phytothérapie.
  • Les organes ou systèmes homéostasiques qu’il faut soutenir en priorité, par la nutrithérapie.


Notre séminaire thématique sur les tempéraments du mois de novembre sera entièrement consacré à cette étude tant sur le plan théorique que pratique.
Venez vous mettre ou remettre à niveau !

 

Dr Pierre Tondelier