Merci de vous être enregistré à la newsletter

Le NEMI

Depuis 2003, le NEMI, Institut de Médecine Energétique et Naturelle, a développé une nouvelle approche de l'enseignement de la médecine naturelle basé sur l'abord du terrain individuel et sur le respect de différentes approches.

Enseignants

Dr Bruno Chacornac

Dr Bruno Chacornac

homéopathe, acupuncteur

Dr Patrick Depoers

Dr Patrick Depoers

homéopathe, acupuncteur, ostéopathe

Anne Sophie Dusart

Anne Sophie Dusart

ostéopathe, energétique, audiologie, couleur thérapie

Dr Franck Ledoux

Dr Franck Ledoux

homéopathe, acupuncteur

Victor Ledoux

Victor Ledoux

naturopathe

Catherine Leroy

Catherine Leroy

sage femme, homéopathie, acupuncture

Hugues Leroy

Hugues Leroy

ostéopathe, énergétique, couleur thérapie, audiologie

Paulette Pourtois

Paulette Pourtois

diététique, énergétique

Dr Pierre Tondelier

Dr Pierre Tondelier

homéopathe, acupuncteur, ostéopathe

Coronavirus (covid 19) : quelles alternatives en médecine naturelle ?

Coronavirus: le constat

Il s’agit d’une épidémie à l’origine chinoise, devenue maintenant pandémie mondiale.
L’origine en serait la ville de Wu Han près du marché aux animaux. Notons tout de même dans cette ville la présence d’un centre de recherche en virologie classé P4 (niveau de dangerosité le plus élevé) travaillant notamment sur les coronavirus… 

Cette grippe se manifeste de façon habituelle : fièvre, courbatures, rhume, toux.
La complication est la défaillance respiratoire (probablement par paralysie des cils bronchiolaires) responsable de la dyspnée avec, dans les cas les plus graves, pneumopathie de surinfection et choc septique souvent fatal.

Une grippe quasi normale avec une mortalité estimée à 2%, mais une contagiosité très forte.

La maladie peut être asymptomatique ou paucisymptomatique (présentant peu de symptômes), souvent chez les enfants qui sont donc les porteurs sains qui véhiculent la maladie. A l’inverse, les personnes âgées atteintes sont toujours symptomatiques et les complications graves fréquentes (d’autant plus s’il y a présence de pathologie ou de traitement fragilisant l’immunité). On estime que chez l’adulte 80% des cas sont banaux, 15% avec des difficultés respiratoires modérées, 5 % relevant d’une réanimation, dont 2% mortels. Il faut donc, en priorité, couper les relations petits enfants, grands parents pendant l’épidémie. La stratégie du confinement a donc été décidée pour diminuer le nombre de cas graves et de décès.

Au niveau traitement, hormis la réanimation, aucun traitement si ce n’est le paracétamol pour les céphalées et les poussées fébriles. Rappelons que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (en vente libre) et la cortisone sont évidemment contre-indiqués.

 

Coronavirus: que propose la médecine naturelle ?

Alors que peut faire de plus la médecine naturelle ? Des actions préventives pour « renforcer les défenses » et des actions curatives pour soutenir les réactions du malade.

  • Actions préventives :

    • L’intestin est la base d’une bonne immunité, donc :

      • Probiotiques, surtout si prise d’antibiotiques récente, tendance à la gastro-entérite, colopathie fonctionnelle, maladie auto-immune, allergies….

      • Cure de Chlorure de Magnésium, pour son effet laxatif, « nettoyant » d’un intestin encombré ; 20 grammes dans un litre d’eau, boire 1 à 2 verres par jour ; les selles doivent devenir molles.

    • Plantes immunostimulantes, les plus réputées sont :

      • Echinacée : l’immunostimulant de référence

      • Astragale : chez des sujets « poumons » ou « tuberculiniques » facilement malades des muqueuses respiratoires l’hiver

      • Argousier (jus, bourgeons)

      • Églantier (bourgeons)

      • Cynorhodon (= baies d’Églantier)

      • Shi Ta Ke : dans la famille des champignons

    • Nutrithérapie immunostimulante

      • Vitamine C

      • Vitamine D

      • Sélénium

      • Zinc

    • En prévention homéopathique :

      • Sérum de Yersin 9CH, 10 granules une fois par semaine

 

 

  • Actions curatives :

Rappelons que pour toute maladie aiguë fébrile, il faut absolument observer un repos strict, une diète hydrique avec beaucoup de boissons (eau, tisane, bouillon de poule).

    • La plante anti-infectieuse de base :Thym, (bol d’eau chaude + thym + miel + citron), une vielle recette toujours d’actualité !

    • Plantes diaphorétiques (provoquant la transpiration et de ce fait rendant la fièvre efficace): Sureau, Bourrache, Reine des près

    • Plantes immunostimulantes: Echinacée, Propolis

    • Huiles essentielles: Je privilégie les mélanges tout faits (souvent à base de Ravintsara, Tea tree, Niaouli, Saro, Thym à linalol…) que l’on peut utiliser en friction ou inhalation

    • Nutrithérapie: CuAuAg une dose buvable 3 fois par jour pendant 7 jours…..

    • L'Homéopathie qui a toute sa place dans ce genre d’épidémie ; voici les remèdes que je prescris le plus fréquemment en ce moment :

      • Oscillococcinum une dose par jour, 3 jours de suite

      • Aconit napellus, Bryonia alba, Eupatorium perfoliatum, Gelsemium, Ferrum phosphoricum selon la symptomatologie

      • Pyrogenium, Phosphorus si complications

      • A noter un mélange complexe intéressant et pratique : L52, 20 gouttes de 3 à 6 fois par jour selon l’intensité des symptômes.

 

 

A vous d’agir !
Bon courage

 

Dr Pierre Tondelier